Historique

Origines du projet : L’association S’orienter autrement S’OA est crée le 31 janvier 2017 à Gignac par quatre professionnelles de la santé, de l’enseignement et de la recherche en sciences humaines.
Le projet associatif, conçu et coordonné par la psychosociologue et poète Marie-pierre TERRISSE, est issue de son expérience, acquise depuis 2000 dans :

  • le conseil et la formation en orientation professionnelle,
  • la recherche en psychosociologie puis en psychanalyse,
  • la création artistique et la gestion de projets culturels.

Concrétisé par la convergence de besoins et de ressources personnels et partagés sur le territoire, ce projet est conçu comme un outil à concrétiser les rêves. Orienté vers l’action, il développe une approche globale de la personne, centrée sur l’écoute et l’accueil non-discriminant de chacun.

Le projet associatif : DEVENIR S’OA.

Il vise à soutenir l’harmonisation entre projet de vie et d’activité, la coordination entre projets individuels et projets collectifs avec pour objectif de contribuer à la mixité sociale, un renforcement de la dynamique coopérative localeetà la lutte contre les discriminations.

Basé sur des valeurs humanistes, solidaires et écologiques ce projet développe une approche coopérative pour proposer des projets d’éducation à l’orientation pour tous, à tous les âges.

Bref historique

Dès février 2017 La coordinatrice met en œuvre des activités de conseil et d’accompagnement à l’orientation professionnelle pour tout public à St Jean de fos et au Clap-Lodève en tant que bénévole, tout en validant le diplôme de psychothérapeute. Une première soirée associative réuni une vingtaine de participants et d’adhérents autour de 2 créations contemporaines.

En 2017, l’association compte 18 adhérents, 1 association partenaire et 4 bénévoles.
30 personnes sont bénéficiaires des services.

En 2018 Une nouvelle offre le bilan d’orientation « Parcoursup » pour les lycéens et les étudiants complète les accompagnements auprès des adultes en transition.

Au cours de la saison estivale l’association, propose des animations locales à destination des habitants et des touristes. Avec la participation d’une équipe bénévole, les ateliers et animation des intervenants, pédagogues et artistes, réunissent une centaine de personnes. L’activité se développe dans le cadre de conventions de partenariats associatifs. De nouveaux projets d’accompagnement mêlant soutien aux associations et valorisation du bénévolat voient le jour. Des partenariats avec des structures locales en recherche de professionnels pour intervenir auprès de leurs adhérents, permettent à des bénévoles en transition professionnelle de concrétiser leur projet.
En 2018, l’association compte 110 adhérents, 10 associations partenaires, 25 bénévoles.
140 personnes sont bénéficiaires des services.

En 2019 des partenariats sont reconduits et une nouvelle collaboration est impulsée. 54 personnes en démarche d’orientation bénéficient des services de l’association, directement ou dans le cadre d’un partenariat, à Gignac (Mescladis), St Jean de Fos (S’orienter autrement et Familles rurales St Jean de Fos) et Lodève (Clap-lodève et La Distillerie). Environ 50 adhérents d’associations locales participent à des ateliers animés par des intervenantes professionnelles de s’orienter autrement, à La Boissière (AISL) et Gignac (En mouvement). Grâce à S’OA une des intervenantes bénéficie d’une formation complémentaire et de matériel mutualisé pour créer son activité.
Au cours de la saison estivale une journée conviviale est organisée avec le soutien de plusieurs bénévoles. L’atelier de création donne lieu à une présentation publique suivie d’une animation musicale et d’une scène ouverte. Un repas partagé réuni une trentaine de personnes. L’association participe à la Fête des associations de Gignac, et à celles de St Jean de Fos et Lodève avec ses partenaires.
En 2019, l’association compte 23 adhérents, 4 associations partenaires, 10 bénévoles
126 personnes sont bénéficiaires des services.

En 2020, les accompagnements à l’orientation se développent avec des lycéens et leur famille, des adultes, demandeurs d’emploi, salariés, indépendants ou porteurs de projet en transition. Bien implantée en Lodévois Larzac, l’association continue à développer ses activités en Vallée Hérault. L’association doit fermer plusieurs mois en raison de la situation sanitaire, ce qui met un frein à de nombreux projets, mais d’autres voient le jour, comme les ateliers « Libérer sa créativité »
Au cours de la saison estivale, le projet d’animation locale qui se déroule tous les deux ans connaît des améliorations en terme d’organisation et d’aménagement. Une programmation adaptée et de qualité donne lieu à une satisfaction générale, que ce soit pour les participants, les intervenants et les bénévoles. Les activités proposées autour du bien être et de la créativité et les animations musicales dédiées à la création contemporaine accueillent plus de 200 participants.

Le projet « Espace Temps Partagé » : Conçu dès 2010 lors de l’achat du bâtiment de la Poste de St jean de Fos par Mme TERRISSE, son objectif est de créer un tiers-lieu rural spécialisé dans la création artistique (musique / théâtre / poésie) pour l’accueil de résidences et de répétitions. Il vise à accueillir des structures et porteurs de projets ayant des difficultés à trouver des locaux adaptés et pouvant souffrir d’isolement professionnel. Ce projet bénéficie d’un accompagnement du Sydel Cœur d’Hérault.

Installée en tant que psychologue sociale indépendante (psychosociologue et psychothérapeute), la coordinatrice devient prestataire de S’OA pour les activités de gestion courante et le développement du projet associatif. La mise en œuvre de cette mission fait suite à sa validation du Certificat de formation à la Gestion associative (gestion, législation, communication, comptabilité associative) avec Profession Sports et Loisirs 34, dans le cadre de son implication bénévole en soutien à l’association Familles rurales St Jean de Fos. Les autres activités sont réalisées dans le cadre bénévole, notamment pour un public en difficulté ou pour impulser des projets ne bénéficiant pas encore de moyens financiers.
En 2020, l’association compte 52 adhérents, 2 associations partenaires, 30 bénévoles
250 personnes sont bénéficiaires des services.

En fin d’année 2020 la situation est pour le moins incertaine, toutefois le projet S’orienter autrement a su prouver son utilité et trouver son public. Les besoins en terme d’orientation sont de plus en plus prégnants, pour la population la notion de transition n’est plus théorique mais devient une nécessité concrète au quotidien. Grâce à des actions au plus proche des besoins de la population, l’association continue à proposer ses services et de nouveaux projets sont développés.

Les commentaires sont clos.